PAGE DES PILOTES ET INSIGNES JG2

 

Terrains Occupés

Photos de pilotes qui furent membres du JG2

Détails pilotes

Divers

Pilotes du JG2 Crédités de victoires  (5 et plus) : 

        Cliquez   ICI  

 

 

Pilotes JG2

 

JG2_Wilhem_Balthasar

JG2_Von_winterfeldt

JG2_Greisert

JG2_Hahn_ASSI

JG2_Eder

JG2_Wick

JG2_Rudorffer

JG2_Wurmheller

JG2_Bauer

JG2_Schnell

JG2_Dickfeld

JG2_Wick

JG2_Wick

JG2_Wick

JG2_Bühligen

JG2_Bühligen

JG2_Hahn

JG2_Rudorffer

JG2_Graf

JG2_Ulrich_Adrian

JG2_Jacob_Augustin

JG2_Wilhem_Balthasar

JG2_Baudach.

JG2_Bertram

JG2_Bethke

JG2_Dahmer

JG2_Dickfeld

JG2_Huppertz

JG2_Krahl

JG2_Leie

JG2_Leie

JG2_Lemke

JG2_Machold

JG2_Machold

JG2_Mayer

JG2_Oesau

JG2_Oesau

JG2_Pflanz

JG2_Pflanz

JG2_Seeger

JG2_Schellmann

JG2_Schmid.

JG2_Schnell

JG2_Schnell

JG2_Stolle

JG2_Wurmheller

Cockpit 109E

 

Un 109E du JG2 en 1940

 

Un groupe de pilotes de 109s a Gauche Walter Schuck (JG5)

 

 

Liste des pilotes JG2 :

Adolph Martin : 

Nommé Leutnant à la 9./JG 2 le 4 avril 1941, il est tué en combat aérien le 22 juin 1941.

Adrian Ulrich :

  Né le 19 mars 1915 à Halberstadt, il rejoint la Luftwaffe le 3 septembre 1939. Le 16 mars 1940, il est nommé Leutnant à la 1./JG 2. Il obtient sa 1ère victoire le 18 mai 1940 en détruisant un Blenheim au-dessus d’Arras. Il sera crédité de 3 victoires à la fin de la Campagne à l’Ouest. Il participera à la Bataille d’Angleterre et ajoutera un Spitfire à son palmarès le 1er septembre 1940. Le 5 octobre 1941, nommé Oberleutnant, il devient Kapitän de la 1./JG 2 ; il sera tué le même jour quand son Bf 109 E-7 (6254) « Blanc 3 » s’écrase durant un vol d’entraînement pour une raison inconnue. Il était titulaire de 5 Luftsiege.

Ahrendt Werner : 

Né le 4 novembre 1915, il arrive à la 9./JG 2 comme Leutnant . Il sera crédité d’un Spitfire, le 4 novembre 1941. Il, connaîtra cependant une fin tragique, puisqu’il sera abattu , par erreur, par la Flak de la Kriegsmarine, le 22 novembre 1941. Il était crédité d’une Luftsieg.

Amhausend Kaspar :

  Unteroffizier à la 1./JG 2. Fait prisonnier de guerre au cours d’un combat aérien au-dessus de la ville britannique de Portland le 19 mai 1941. Il était crédité de trois Luftsiege.

Armin Harald von : 

Leutnant à la 8./JG 2 (pas d’autres informations, y aurait-il un rapport avec le Leutnant Friedrich von Armin dont la présence est avérée à la 5./JG 2 au 27 janvier

Augustin Jakob :

  Leutnant à la 7./JG 2, il remporta sa première victoire le 11 mai 1941

Jakob Augustin was serving with JG 2 based on the Channel front in May 1941. Leutnant Augustin was assigned to 8./JG 2 under the command of Oberleutnant Bruno Stolle (35 victories, RK). Augustin claimed his first victory on 11 May, when he shot down a Spitfire near Portland. On 3 July, Augustin crash-landed his Bf 109 F-2 (W.Nr. 5497) at Lumbres following aerial combat with RAF Spitfire fighters. He was wounded in the incident. By October 1941, Augustin was serving with 7./JG 2 under the leadership of Leutnant Egon Mayer (102 victories, RK-S, killed in action 2 March 1944).

He was particularly successful against RAF Spitfire fighters, claiming at least 14 of this type, including two on 12 October 1941 and a further two on 11 June 1942. On 15 July 1942, Augustin failed to return following aerial combat over the English Channel in Fw 190 A-2 (W.Nr. 122 103) and is believed to have crashed into the sea.
    Jakob Augustin was credited with at least 15 victories. All his victories were recorded over the Western front.

 

Lt. Jacob Augustin  7./JG 2 dans son  "Blanc 8 " avant une mission 

Bader Walter : Unteroffizier à la 2.Staffel, il aurait été blessé par sa propre Flak le 29 octobre 1940, aux commandes de son Bf 109 E-1 (W.Nr. 4063).

Balthasar Wilhelm :

  Né le 2 février 1914 à Fulda-Hessen, il s’engage dans l’Artillerie en 1933 mais il est transféré comme Leutnant dans la Luftwaffe en 1935. En novembre 1936, il rejoint la Légion Condor comme pilote du Kampfgruppe K/88. Il obtient alors sa première victoire sur un I-16 républicain le 20 janvier 1937. Il rejoint alors, en septembre 1937, le J/88. Il est titulaire de 6 victoires lorsque s’achève la guerre civile espagnole. Il rentre en Autriche, le 23 mars 1938, et, au début de la seconde guerre mondiale, il devient Kapitän de la 1./JG 1 où il participe à l’invasion de la Pologne puis à la campagne à l’Ouest. Le 14 juin 1940, il reçoit la Ritterkreuz : il est alors considéré comme le meilleur pilote de chasse de la campagne de Autriche. Le 1er septembre 1940, il devient Kommandeur du III./JG 3 puis il devient Kommodore de la JG 2, le 16 février 1941. Il reçoit les Eichenlaub, pour sa 40ème victoire, le 2 juillet 1941. Le 3 juillet, il est tué dans un combat aérien aux commandes de son Bf 109 F-4 (7066). Il sera promu à titre posthume au rang de Major et sera enterré dans le même cimetière des Flandres que son père, tué durant la première guerre mondiale. Il était crédité de 47 victoires. De 1939 à 1941, il effectua au moins 300 missions de combat. Sept de ses victoires avaient été obtenues en Autriche.

Baudach:

Heinz-Helmut Baudach was born on 7 September 1918 at Quirl. He joined the Luftwaffe and began flying training on 26 January 1940 with Schule/Flieger-Ausbildungs-Regiment 43 based at Crailsheim. Baudach was serving with JG 2 based on the Channel front in July 1941. Unteroffizier Baudach was assigned to 1./JG 2. He recorded his first victory on 24 July, when he shot down a RAF Halifax four-engine bomber. By the end of 1941, his victory total stood at three, including another RAF four-engine bomber, a Stirling, shot down on 18 December. On 19 July he crashed-landing due to technical failures on airfield at Liegescourt his Bf 109 G-1 (W.Nr. 103 16) and was injured. Feldwebel Baudach recorded his 10th victory on 24 August 1942, when he shot down a RAF Spitfire fighter near Valéry. On 28 August 1942 he was shot down in battle with allied fighters near Amiens and baled out of his Bf 109 G-1 (W.Nr. 140 65) with injury. By August 1943, Baudach was serving with 11./JG 2, based on the Channel front. He recorded a further two victories with this unit to raise his victory total to 11. Baudach transferred to Eprobungskommando 262, to fly the Me 262 jet fighter, in early January 1944. On 5 October 1944, Baudach force-landed on an autobahn near Braunschweig in Me 262 A-1a (W.Nr. 170 292) when his fuel ran out. Eprobungskommando 262 became Kommando Nowotny, commanded by Major Walter “Nowi” Nowotny (258 victories, RK-Br), on 26 September 1944.

Bauer Eberhard : 

Feldwebel à la 7./JG 2 durant la Bataille d’Angleterre puis à la 5.Staffel. Il servira par la suite à la JG 77 avant d’être tué le 28 février 1942, il était alors titulaire de 8 victoires.

Behrendt Günter :

  Né le 16 septembre 1920 à Berlin-Heinersdorf, il rejoint la 4./JG 2 puis le Stab II./JG 2 avec le grade de Leutnant. Il aurait été crédité d’au moins 2 victoires aériennes en 1941. Grièvement blessé le 23 juillet 1941, il sera éloigné temporairement du front avant de revenir dans son unité. Promu par la suite Oberleutnant, puis Staffelkapitän de la 11./JG 2,il sera tué le 14 juillet 1943, à l’est de Rouen, en affrontant des B-17.

Bethke Siegfried : 

Né en 1916, Bethke entre dans la Marine en 1934 avant d’obliquer vers la Luftwaffe. Etant instructeur à Merseburg, il ne participa pas à la campagne de Pologne. Il est muté à la 2./JG 2 au-début de la Westfeldzug et il y remportera quatre victoire. Le 31 mai, il sera néanmoins abattu. « Nous avons attaqué près d’Amiens une formation de LeO 451 [du GB I/II] et j’ai abattu un des bombardiers. Mais j’ai moi-même été atteint, soiut par la DCA, soit par le tir défensif du mitrailleur arrière [il aurait put être la victime du Sergent-Chef Weber, mitrailleur du LeO N°133, tué dans le crash de son avion]. J’ai pu sauter et ai atterri entre les lignes. Une patrouille de nos fantassins m’a récupéré. J’avais été légèrement blessé et suis demeuré hospitalisé dix jours à Köln ». Devenu Kapitän de la 2.Staffel, il reprendra la combat avant de passer, fin 1942, dans une unité d’écolage. Après divers péripéties, il terminera la guerre dans un état-major. Il était crédité de 12 Luftsiege, toutes obtenues sur le Front de l’Ouest.

Bertram Otto :

  Né le 30 avril 1916 à Wilhelmshaven. Il s’engage dans la Luftwaffe en 1935 et rejoint la Légion Condor, opérant en Autriche pendant la Guerre Civile. Il obtient 9 victoires au sein de la 1./J 88. Le 20 octobre 1939, il est nommé Staffelkäpitan du 1./JG 2. L’Oberleutnant Bertram ouvre son score de la WWII lorsqu’il abat un chasseur français au dessus de St-Avold, probablement piloté par le futur as français aux 7 victoires : Casenobe. Cependant, cette victoire ne fut pas confirmée. Le 26 septembre 1940, il est nommé à la tête du III./JG 2. Il remporte ses 21ème et 22ème victoires, des Blenheim, le 9 octobre 1941. Le 28 octobre 1941, il reçoit la Ritterkreuz pour ses 13 victoires depuis septembre 1939, ainsi que l’ordre de rejoindre l’Autriche. Il fut interdit de vol car il était le dernier survivant de sa famille : ses 2 frères ayant été tués. Il servira alors dans divers postes administratifs et dans des écoles de formation. Il sera Kommodore du JG 101 du 6 janvier 1943 au 30 avril 1944 puis Gruppenkommandeur du I./JG 6 à partir de février 1945. A la fin de la guerre, son palmarès est de 9 victoires en Autriche, 13 victoires durant la WWII, toutes sur le front de l’Ouest. Otto Bertram est décédé le 8 février 1987 à Freiburg.

Biedermann Erwin : 

Leutnant à la 7./JG 2, du 2 juillet 1940 au ( ?). Il aurait été crédité de 2 Luftsiege.

Bock Georg : 

Feldwebel au 4./JG 2, il avait été crédité d’un Hampden le 1er avril 1941,avant d’être tué en combat aérien le 23 juin 1941, à bord de son Bf 109 F-2 (6756). 

Bolze Heinz :

  Né le 26 mai 1915 à Steigra, il rejoint la 4./JG 2, le 30 mars 1940, avec le grade de Leutnant. Il est transferé au Stab II./JG 2, le 26 avril 1940. Il sera tué, le 24 juin 1940, lorsque son Bf 109 F-2 (8252) s’écrase, suite à un combat aérien. Il sera inhumé au cimetière de Bourdon. Il était crédité de 2 Luftsiege.

Bolz Helmut-Felix :

  Titulaire de 3 victoires durant la guerre d’Autriche, l’Oberleutnant Bolz rejoint la 5./JG 2 le 30 mars 1940, comme Staffelkapitän, jusqu’au 3 août 1942. Il devient alors Kommandeur du II./JG 2 jusqu’au 18 août 1943. Il était crédité de 21 victoires, dont 3 obtenues pendant la guerre d’Autriche et 18 pendant la WWII.

Brandt Edgar :

  Feldwebel à la 4./JG 2, il aurait été crédité de 3 Luftsiege avant sa disparition en combat aérien le 15 septembre 1941 ( ?).

Brandt Heinz :

  Feldwebel à la 4./JG 2. Il sera tué, par un coup d’hélice, le 15 août 1941.

Brachmann Martin : 

Né le 15 avril 1919 à Kirchenwerder, il rejoint la 5./JG 2, avec le grade de Leutnant, le 30 mars 1940. Il fut crédité de deux victoires en juin et juillet 1941. Le jour de sa disparition en combat aérien, le 17 août 1941, il aurait remporté une troisième victoire

Brenner Josef :

  Feldwebel arrivé à la 7.Staffel durant l’année 1941. Il remportera une victoire

Brill Herbert : 

Oberfeldwebel à la 7./JG 2. Il y servira au cours de la Bataille d’Angleterre

Bühligen Kurt : 

Né en décembre 1917 à Thuringe, il entre dans la Luftwaffe comme mécanicien en 1936. Il se reconvertit comme pilote avant le début de la guerre et arrive à la 4./JG 2, avec le grade d’Unteroffizier, en juillet 1940. Il remporte sa première victoire sur un Spitfire le 4 septembre. Un an plus tard, il en est à 20 victoires. Le 4 septembre 1941, il reçoit la Ritterkreuz et il est promu Leutnant. Il prend alors le commandement de la 4./JG 2. Devenu Oberleutnant, durant l’automne 1942, il va se distinguer en Tunisie et devient commandant par interim du II./JG 2. Il a alors 40 victoires. Promu Hauptmann, il devient définitivement Kommandeur du II./JG 2. Le 2 mars 1944, après sa 96ème victoire, il reçoit les Eichenlaub. Promu Major, il remporte sa 100ème victoire au-dessus du front de Normandie. Le 1er mai 1944, il devient Kommodore de la « Richthofen ». Alors que le Stab JG 2 a été transféré en Tchécoslovaquie, dans les derniers jours de la guerre, il est contraint à un atterrissage forcé dans les lignes soviétiques. Fait prisonnier, il ne sera relâché que 5 ans plus tard. Il était crédité de 112 victoires en 700 missions de guerre, toutes à l’Ouest, dont 24 quadrimoteurs. Il est à noter qu’il a fait toute sa carrière de pilote à la JG 2.

Bülow Wolf von : 

Nommé Leutnant à la 5.Staffel, il remportera sa première victoire le 12 mai 1941 sur un Blenheim au dessus de Boulogne. Promu Oberleutnant par la suite, il sera tué

Burk Alfred :

  Leutnant à la 7./JG 2, il volera par la suite au sein de la JG 52 et de la JG 27 avant d’être tué en combat aérien le 31 octobre 1941. Il semble avoir remporté 28 Luftsiege.

Challupner Raimund : 

Leutnant au Stab III./JG 2 à partir du 27 avril 1940.

Dahmer:

Hugo Dahmer was born on 7 May 1918 at Koblenz. Dahmer initially served with 4./JG 26. Unteroffizier Dahmer recorded his first victory on 16 May 1940 when he shot down a French Morane 406 over Tournai. In August, he transferred to 6./JG 26. He performed well during the Battle of Britain taking his score to nine by the end of September 1940. In August he transferred to 6./JG 26. He performed well during the Battle of Britain taking his score to nine by the end of September 1940. On 1 February 1941, Dahmer was transferred to 1./JG 77 based in Norway. He flew with the unit during the invasion of Russia serving alongside Horst Carganico (60 victories, RK, killed in action 27 May 1944). He claimed 11 victories during the first three weeks of the campaign. In March 1942, 1./JG 77 was redesignated 6./JG 5. Oberfeldwebel Dahmer was awarded the Ritterkreuz on 30 July for 22 victories. On 21 February 1942, he recorded his 37th victory.

Following a brief spell as a fighter pilot instructor, Feldwebel Dahmer rejoined JG 26 based on the Channel front in December 1942 but transferred to JG 2 a few weeks later. He recorded his 39th victory in January 1943 and, at the beginning of March, shot down two USAAF B-17 four-engined bombers in one mission over Brittany in France. Dahmer was appointed Staffelkapitän of 1./JG 2 on 17 August 1943. On 11 September, he was badly wounded in combat with RAF Spitfires near Rouen flying Fw 190 A-5 (W.Nr. 1171). He spent the rest of the war instructing at fighter schools.
    Hugo Dahmer was credited with 45 victories in 307 missions although some sources quote his score as 57. He recorded 26 victories over the Eastern front. Included in his total are four four-engined bombers.

Dessoy Lorenz : 

Unteroffizier à la 5./JG 2 puis à la 7./JG 2.

Dette Hans-Joachim : 

Né le 18 août 1918 à Aschersleben, il sert avec le grade de Leutnant à la 6./JG 2. Il sera tué le 20 juillet 1941. Il ne semble pas avoir été crédité de victoires.

Dickfeld:

Adolf Dickfeld was born on 20 February 1910 at Jüterborg in Mark Brandenburg. He developed a strong interest in radiotelephony as a student. In 1928, he played an important role in the rescue of the crew of the downed airship “Italia” when he received the SOS message. He joined the Luftwaffe on 1 March 1937.
At the outbreak of World War 2, Dickfeld was assigned to III./JG 52. He flew missions over France, England, Greece and Crete before the unit was transferred to Rumania in preparation for the invasion of Russia. Dickfeld achieved outstanding success in the aerial battles over Russia. On 16 August 1941, he recorded his 10th victory. He shot down five enemy aircraft on 24 October 1941 to record his 16th through 20th victories. By the end of 1941, he had accumulated 37 victories. Leutnant Dickfeld was awarded the Ritterkreuz on 19 March 1942 for 47 victories. In addition, he had claimed 8 aircraft, 11 locomotives, 2 armoured vehicles and 2 trucks destroyed on the ground. On 8 May, he shot down 11 enemy aircraft (63-73), followed by nine on the 14 May (82-90) and 10 on the 18 May (91-100). He was awarded the Eichenlaub on 19 May 1942 for 101 victories and promoted Oberleutnant on 21 May 1942. Following a lengthy leave, Dickfeld returned to the Eastern front and in August and September added a further 14 victories to his tally. When he left the unit, he had 128 victories to his credit. In January 1943, Dickfeld was appointed Gruppenkommandeur of II./JG 2. The unit was transferred to North Africa, where Dickfeld achieved 5 victories over Tunisia before he was badly injured in a take-off accident at Kairouan on 8 January 1943, when his Fw 190 A-4 (W.Nr. 0750) struck an obstacle on the airfield. On 17 April 1943, after recovering from his injuries, Dickfeld was appointed Gruppenkommandeur of II./JG 11, based in the Bremen–Helgoland, area of northern Germany performing Reichsverteidigung duties. Dickfeld accounted for some four-engine bombers while serving with the unit but probably no more than two were confirmed. He was promoted to the rank of  Major on 18 May 1943. Dickfeld was shot down during an attack on Allied bombers that saw him bale out into the sea. He was rescued but was hospitalised with back injuries. Following his recovery, Dickfeld was appointed General für Nachwuchs (Luftwaffe) Reichsluftministerium and Reich Inspekteur der Flieger Hitler Jugend, performing these staff duties until late in the war. Dickfeld was to return to combat, flying Bü 181 trainers armed with Panzerfaust rockets, against Russian armour and, later, He 162 jet fighters. He reputedly shot down a P-47 several weeks before the end of the war with the He 162.
    Adolf Dickfeld was credited with 136 victories in 1072 combat missions. He also claimed a further 15 enemy aircraft unconfirmed. He achieved about 128 victories over the Eastern front. Included in his total are 2 confirmed four-engine bombers and possibly several uncofirmed. Reputedly he claimed one victory flying the He 162 jet fighter.

Diekmann Wolfgang : 

Leutnant à la 7./JG 2, tué en combat aérien le 23 juin 1941 avec son Bf 109 F-2 (6755).

Dilthey Fritz : 

Unteroffizier à la 4.Staffel, il aurait au moins participé à la Bataille d’Angleterre (tout ou en partie ?) et aurait été porté disparu en mission au dessus de l’Angleterre ( ?) le 23 septembre 1940 aux commandes de son Bf 109 E-4 (W.Nr. 1969).

Dollinger Alois :

  Né le 28 août 1918, l’Unteroffizier Dollinger est affecté à la 5.Staffel durant la Bataille d’Angleterre. Il sera tué en mission au dessus de l’Angleterre le 30 septembre 1940 aux commandes de son Bf 109 E-4 (W.Nr. 4861). Il sera inhumé au cimetière de Cannock Chase.

Dudeck Heinz :

  Leutnant au Stab II./JG 2 durant la Westfeldzug et la Bataille d’Angleterre, il sera blessé le 18 juillet 1940 suite à un combat avec des Blenheim. Il sera cepandant crédité d’une Luftseig sur un Spitfire, le 7 septembre 1940. Il sera par la suite muté au JG 7.

Ebert Walter :

  Unteroffizier à la 8./JG 2, il sera crédité de sa première victoire, le 26 août 1940 en abattant un Spitfire au-dessus de Portsmouth. Il sera par la suite promu Oberfeldwebel, puis transferé à la 10./JG 2 avec le grade de Leutnant. Il semble avoir été tué

Ebus Gerhard :

  Né le 29 mars 1914 à Krefeld, il sert comme Feldwebel à la 6./JG 2. Il aurait été titulaire d’une victoire avant sa disparition au combat, au-dessus de l’Angleterre, le 24 août 1940.

Eder :

Georg-Peter “Schorsch” Eder was born on 8 March 1921 at Oberdachstetten. In October 1938 he joined the Luftwaffe. At the beginning of April 1939 he enrolled in the aviation academy at Berlin-Gatow. A year later he sat a pilot examination and was sent to aviation school at Werneuchen. He flew his first combat mission with 1./JG 51 on 1 September 1940. He flew with this unit throughout the Battle of Britain but did not gain a victory. In May 1941 he joined 4./JG 51 and with this unit shot down his first aircraft, a RAF Spitfire fighter, on 7 May. Eder marked his participation in the commencement of the campaign on the Eastern Front by destroying two Russian aircraft on 22 June 1941. On 24 July 1941, he was shot down and wounded. On 22 August, Eder collided with a Ju 52 transport aircraft on the ground at Ponjatowska in his Bf 109 F-2 (W.Nr. 9184). He suffered a fracture at the base of the skull and was forced into hospital. He had recorded 10 victories at this time. On  recovery from his injuries, Eder was sent as a flight instructor to Jagdfliegerschule 2 based at Zerbst arriving there on 1 November 1941. Eder was transferred to 7./JG 2 based in France on 1 November 1942. With this unit he participated in the growing battle against the American four-engined heavy bombers. With Hauptmann Egon Mayer (102 victories, of which 25 were four-engined bombers, RK-S), also of III./JG 2, Eder developed the strategies to combat the formations of four-engined B-17s and B-24s. Particularly noteworthy was the development of the head-on attack in order to take advantage of the relatively weak defensive fire from that sector of the bombers. In February 1943 Eder was appointed Staffelkapitän of 12./JG 2. On 28 March he downed a B-17, however, was hit engine of his machine and he was wounded when his Bf 109 G-4 (W.Nr. 14 998) somersaulted upon landing at Beaumont. Eder continued to score steadily, destroying his 20th enemy aircraft on 29 May 1943. After shooting down a P-47 and a B-17 Herauschuss on 30 July his victory total reached 31 victories. On 5 September 1943, Eder was transferred as Staffelkapitän of 5./JG 2. He continued to fight against the formations of four-engined bombers and had continued success against these aircraft. On 5 November, Eder was again forced to bail out of his Bf 109 G-6 (W.Nr. 20 733) and was again injured. 

Eicher Theobald : 

Né le 18 décembre 1921, il entre à la 4.Staffel le 30 mars 1940. Leutnant, il remporte sa première victoire, sur un Spitfire, le 22 juin 1941. Titulaire de 6 victoires, il participe à l’intermède Tunisien du II.Gruppe où il trouvera la mort le 28 novembre 1942. Il n’avait même pas 21 ans… Il sera inhumé à Bordj-Cedria

Ettling Armin :

  Nommé Hauptmann à la 7./JG 2 le 3 mai 1940, il devient kommandeur du III./JG 2. Il aurait obtenu 4 Luftsiege. Il semble avoir quitté la JG 2 en septembre 1940 (départ, tué, prisonnier, blessé ? ).

Fabhauer Peter :

  Feldwebel à la 1./JG 2, il aurait été crédité d’une victoire sur un Spifire,

Fahrnow Kurt : 

Gefreiter à la 7./JG 2, tué le 17 février 1941 suite à un combat aérien.

Falting Walter (ou Palting ?) : 

Né le 2 mai 1918, il est nommé Oberleutnant à la 8.Staffel le 5 octobre 1940. Il devient rapidement Kapitän de sa Staffel, mais il se tue le 18 octobre 1940 aux commandes de son Bf 109 E-4 (W.Nr. 5348). Il sera inhumé au cimetière de La Cambe.

Falkinger Wolfgang : 

Gefreiter à la 9./JG 2, puis Feldwebel à la 7./JG 2, il remportera sa première victoire durant la Bataille d’Angleterre, en abattant un Hurricane, le 28 septembre 1940. Il disparaîtra en combat aérien le 25 juin 1941. Il était alors crédité de 3 Luftsiege.

Federle Ernst : 

Unteroffizier à la 8./JG 2, il aurait été crédité de 3 victoires.

Fiby Franz : 

Il semble qu’il aurait servi comme Leutnant à la 3./JG 2 puis au Stab I./JG 2 du 14 mars 1940 au 1er avril 1942. Il aurait été crédité de 3 Lutfsiege

Fiedler Edmund :

  Né le 31 avril 1918 à Algersdorf (près de Kirchensittenbach, Länd de Bavière), il sert comme Flieger à la 7./JG 2 durant la Westfeldzug. Il sera tué le 10 juin 1940 lors d’un accident sur le terrain de Couvron. Il sera inhumé au cimetière de Fort-de-Malmaison. Il ne semble pas avoir été crédité de Luftsieg.

Fink Hans : 

Feldwebel à la 7./JG 2, il aurait obtenu se première victoire sur un Morane 406, le 21 mai 1940. Il aurait été crédité, en tout, de 2 Luftsiege.

Fröhner Erich : 

Unteroffizier à la 7./JG 2 (pas d’autres informations). 

Fricke Heinz-Ewart :

 Oberleutnant à la 9.Staffel, il prendra part à la Bataille d’Angleterre avant d’être tué le 11 août 1940

Geinitz Helmuth :

Feldwebel à la 2./JG 2, il aurait été crédité d’une Luftsieg le 31 mai 1940, sur un LeO 451.

Gellert Heinrich :

  Unteroffizier à la 2./JG 2. il sera légèrement blessé le 18 octobre 1940 lors d’un atterrissage forcé aux commandes de son Bf 109 E-4 (W/Nr/ 4858) « 3 rouge ».

Gerlach Hans Joachim : 

Né le 5 décembre 1919 à Göttingen, il rejoint la 4./JG 2 comme Leutnant, le 30 mars 1940. Promu Hauptmann au Stab JG 2 durant la Bataille d’Angleterre, il est crédité de sa première victoire le 26 septembre 1940. Il sera tué en combat aérien le 4 juillet 1941. Il était crédité de 2 Luftsiege.

Goltzsch Kurt :

  Il entre à la JG 2 avec le grade de Feldwebel et il est d’abord affecté à la 8./JG 2. Il semble avoir participé à la Bataille d’Angleterre puisqu’il est crédité d’une victoire le 11 août 1940. Par la suite, promu officier (Leutnant), il aurait servi au sein de la 5./JG 2. Il serait crédité de 45 victoires.

Götz Adolf-Friedrich von : 

Oberleutnant à la 1./JG 2, il sera tué le 7 septembre 1940, aux commandes de son Bf 109 E-4 (3909). Il était titulaire de 2 Luftsiege.

Greisert Karl-Heinz “Heino” : 

Né le 2 février 1908, il connaît sa 1ère expérience du combat aérien durant la Guerre d’Autriche, où il sert comme Leutnant au 2. Staffel du J 88. Il obtient alors une victoire contre un I-16 républicain, le 30 novembre 1937. Il est, par la suite, nommé à la 2./JG 2. Il obtient 6 victoires à la fin de la Campagne de Autriche. Il prendra le commandement du II./JG 2 le 3 septembre 1940. Le 18 mai 1943, il quitte la JG 2 pour devenir Gurppenkommandeur du III./JG 3 basé sur le Front de l’Est. Le 22 juillet 1942, suite à un combat aérien, il est contraint d’évacuer son appareil ; malheureusement, il se tue, son parachute ne s’étant pas ouvert. Il avait été crédité de 34 victoires (23 sur le front de l’Ouest et 11 sur le front de l’Est dont 6 Il-2).

Grisebach Hans-Theodor : 

Oberleutnant à la 2./JG 2, il aurait été crédité de 3 Luftsiege avant sa disparition en mission, le 26 août 1940, aux commandes de son Bf 109 E-4 (5383).

Grosser Heinz : 

Né le 1 septembre 1919 à Chemnitz (Saxe), il est nommé Unteroffizier à la 9./JG 2. Il sera tué le 25 mai 1940 en combat aérien et sera inhumé à Beauvais.

Grübel Werner :

  Leutnant nommé à la 1./JG 2 le 1er avril 1940, il remportera une victoire sur un Blenheim le 18 mai 1940 avant d’être tué le lendemain.

Häfner Gustav : 

Né le 13 novembre 1915, il sert comme Unteroffizier à la 8.Staffel durant la Wesfeldzug. Il sera tué le 29 mai 1940 dans une collision au décollage. Il sra inhumé à Noyers-Pont-Maugis. Il ne semble pas avoir été crédité de Luftsieg.

Hahn Hans :

  Né le 14 avril 1914 à Gotha, il entre comme Officier dans l’Armée le 1er avril 1934. En novembre 1935, il est intégré dans la Luftwaffe et, le 1er avril 1936, il est promu au rang de Leutnant, puis il rejoint la 4./JG 134. Devenu Oberleutnant, il est transféré à la JG 2 le 11 octobre 1939. Le 1er décembre 1939, il devient Staffelkäpitan de la 4./JG2. Il obtient sa 1ère victoire le 14 mai 1940 sur un Hurricane du 607 Squadron. Il obtiendra 5 victoires pendant la Campagne de Autriche. Il se montre tout aussi efficace durant la Bataille d’Angleterre et il reçoit, pour ses 20 victoires, la Ritterkreuz le 20 septembre 1940. Le 29 octobre 1940, il est promu au grade d’Hauptmann et devient Gruppenkommandeur du III./JG 2. Il reçoit les Eichenlaub pour sa 51ème victoire le 14 août 1941. Il atteint le score de 60 victoires le 4 mai 1942. Le 16 septembre 1942, il abat son 66ème et dernier appareil allié sur le front de l’Ouest. Il est alors nommé Guppenkommandeur du II/JG 54, basé sur le front de l’Est. Promu Major, il obtient sa 100ème victoire le 27 janvier 1943. Le 21 février 1943, il remporte sa dernière victoire (la 108ème), mais doit, suite au combat, se poser en territoire ennemi avec son Bf109 G-2/R6 « Noir << ». Il ne sera libéré qu’en 1950. Il décédera le 18 décembre 1982. Au cours de la guerre, Hahn aura été crédité de 108 victoires en 560 missions : 66 victoires sur le front Ouest, dont 53 Spitfire, et 42 sur le front Est, dont 7 Il-2.

  Hannes Karl : 

Oberfeldwebel à la 4./JG 2, il remportera sa première victoire sur un Spitfire, le 4 septembre 1940, au-dessus d’Ashford. Il était crédité de 4 Luftsiege.

Harbauer Karl-Heinz :

  Feldwebel à la 4./JG 2, il sera promu au grade d’Oberfeldwebel lors de la bataille d’Angleterre. Il sera, cependant, tué en mission le 30 août 1940 aux commades de son Bf 109 E-4 (W.Nr. 2765). Il sera crédité de 3 Luftsiege.

Hartwig Hans-Joachim :

  Pilote à la JG 2, il était Unteroffizier à la 7./JG 2 pendant la Westfeldzug. Le 19 mai 1940, il décolle de St-Trond avec sa Schwarm. Il est très vite abandonné par ses camarades qui piquent sur un Hurricane isolé. Son appareil souffrant de problèmes de moteur, il est contraint de revenir à sa base. Mais, devenu lui-même isolé, il constitue une proie facile pour trois autres Hurricane et doit sauter en parachute. Il sera capturé par des soldats britanniques et évacué vers l’Angleterre.

Hauenschild Hans-Jobst :

  Pilote à la 3./JG 2. Il remporte sa première victoire le 10 mai 1940 sur un Potez 63 du GR I/22. Il servira par la suite au 8./ZG 2, puis au SKG 10. Il sera porté disparu en mission le 10 septembre 1943. Son palmarès était de 5 victoires.

Heberlein Rudolf :

  Feldwebel à la 5./JG 2, il sera grièvement blessé en combat aérien, le 27 mai 1940.

Heinel Wolfgang :

  Leutnant à la 5./JG 2 ou à la 4./JG 2

Hellriegel Horst : 

Feldwebel à la 5.Staffel, il sera porté disparu en mission au dessus de Christchurch Bay aux commandes de son Bf 109 E-4 (W.Nr. 1588).

Hepe Hans-Jürgen :

  Leutnant à la 5./JG 2 durant la Campagne de l’Ouest, il obtient sa première victoire le 16 mai 1940 sur un Hurricane. Il deviendra, par la suite, Staffelkapitän de la 4./JG 2 jusqu’au 2 juillet 1941. Ensuite, il prend le commandement de la 1./JG 2 jusqu’au 26 mai 1943, date à laquelle il sera gravement blessé en combat et ne pourra plus revoler. Il était titulaire de 8 victoires, toutes sur le Front de l’Ouest. Il terminera la guerre et décédera le 4 mai 1960.

Hermes Wilhelm :

  Feldwebel à la 2./JG 2, il aurait remporté 10 victoires (la première sur un LeO 45 le 17 mai 1940) jusqu’à sa disparition en mission, le 30 septembre 1940, à bord de son Bf 109 E-4 (0847).

Hessel Gerhardt : 

Né le 19 février 1921 à Groitzsch (Saxe, 25 km sud de Leipzig), il rejoint la 8./JG 2, avec le grade de Leutnant, le 4 avril 1941. Il sera tué, suite à un problème technique, le 4 novembre 1941. Il ne semble pas avoir obtenu de victoire.

Himmelheber Max :

  Leutnant au Stab I./JG 2, il sera abattu, aux commandes de son Bf 109 E-4 (5044), le 6 septembre 1940, et fait prisonnier de guerre. 

Hippel Georg : 

Gefreiter à la 8./JG 2, il aurait été crédité d’une victoire le 6 juin 1940.

Höbler Alfons

Feldwebel à la 2./JG 2

Hoffmann Heinz :

  Leutnant à la 2./JG 2 du 3 avril 1940 au 6 juin 1940, date à laquelle il est porté disparu suite à un combat aérien. Il se pourrait qu’il ait été abattu par le GC III/3. Il était titulaire de 8 victoires.

Hoffmann Walter : 

Leutnant à la 7./JG 2, il sera tué le 26 août 1940. Il semble avoir été crédité d’une victoire.

Höhler Walter : 

Leutnant à la 7./JG 2 puis à la 8./JG 2, il va connaître une carrière prometteuse mais courte. Il sera crédité, en un temps record, du 23 juin jusqu’à sa mort le 8 décembre 1941, de 14 victoires dont 12 Spitfire…

Höhn Erich :

  Gefreiter à la 9./JG 2, il sera capturé le 26 mai 1940 mais reviendra à l’unité le 29 mai 1940. Après la Westfeldzug, il passe à la 4./JG 51. Crédité alors de 2 Luftsiege, il sera abattu et capturé par les Anglais le 15 octobre 1940 près de Lamberhurst.

Höhn Paul :

Feldwebel à la 6.Staffel, il participera à la Bataille d’Angleterre et sera porté disparu le 16 août 1940 durant une mission au dessus de Portsmouth.

Hoppe Heinz :

  Né le 17 avril 1921 à Schleibnitz, il rentre, comme Unteroffizier, à la 4./JG2 Il sera tué en combat aérien le 20 septembre 1941.

Huppertz Herbert : 

Né le 3 juin 1919 à Rheydt (Rhénanie), Huppertz entre en 1937 dans la Luftwaffe. Nommé Leutnant en 1939 à la 6./JG 51, il remporte quelques victoires durant la Westfeldzug et lma Bataille d’Angleterre. Munté à la 12./JG 51 à la mi-1941, il obtiendra de nouvelles Luftsiege sur l’URSS. En août 1941, il reçoit la Ritterkreuz pour ses 34 victoires. Après une période comme instructeur, il revient au dront, cette fois à la III./JG 51. En janvier 1941, il devient Kapitän de la 12./JG 1. En novembre 1942, il prend la tête de la 3./JG 2 puis de la 10.Staffel. Kommandeur du III./JG 2 en février 1944, il est abattu et tué le 8 juin 1944 près de Cintheaux. Il était titulaire de 70 victoires et recevra les Eichenlaub à titre posthume.

Jaczak Max :

  Leutnant à la 1./JG 2, il sera abattu et capaturé le 26 mai 1940 mais retournera à l’unité le 2 juin 1940 après la capitulation de la Autriche.

Jaenisch Franz :

  pilote à la 3./JG 2. Il participa à la guerre d’Autriche au sein de la J 88 où il remporta 1 victoire. Ensuite, il rejoint la JG 2 où il est muté à la 3.Staffel comme Feldwebel. Il remporte, le 9 mars 1940, une victoire sur un Morane 406 (probablement celui de l’adjudant Guingo du GC III/7 qui, bien que blessé au bras, parvient à se poser à Metz). Il semble avoir survécu à la guerre avec un palmarès de 9 victoires, dont 1 en Autriche.

Jahner Heinz : 

Feldwebel à la 9./JG 2, il fut crédité d’un Spitfire lors du combat

Keil Günther :

  Feldwebel à la 2./JG 2, il aurait remporté au moins 5 Luftsiege avant sa disparition lors d’une mission, le 20 juin 1942.

Kellner Friedrich : 

Leutnant à la 7./JG 2, il aurait été crédité d’une victoire le 2 juillet

Kilian Karl : 

Unteroffizier à la 8./JG 2, il sera tué en combat aérien le 8 juillet 1941.

Klee Hans :

Oberfeldwebel à la 7./JG 2 durant la Westfeldzug et la Bataille d’Angleterre, il sera promu au grade de Stabfeldwebel en septembre 1940. Il était titulaire de 6 Luftsiege lorsqu’il sera tué en combat aérien le 14 mars 1941.

Kley Erwin :

  pilote à la 6./JG 2 puis à la 1./JG 2. Oberfeldwebel en décembre 1939. Il sera tué le 19 août 1942. Il était titulaire de 13 victoires.

Klopp Heinrich : 

Oberfeldwebel à la 5.Staffel, il sera tué en combat aérien, le 29 octobre 1940, au dessus de l’Isle of Wight.

Kluge Werner :

  Leutnant à la 9./JG 2, il sera tué en combat aérien le 2 septembre 1940

Knorn Hans Joachim :

  Unteroffizier au III./JG2. Né en 1920, il n’aurait été crédité d’aucune victoire. Tué le 18 mars 1941 en employant l’appareil de servitude du Gruppe.

Krahl Karl-Heinz : 

Né le 11 novembre 1914 à Brelau. Il sert dans la Légion Condor comme pilote de bombardier. A son retour en Autriche, il devient pilote de chasse ; puis il rejoint la JG 2. Il obtient sa première victoire le 21 avril 1940, lorsqu’il abat un Morane 406 français. Il devient alors Staffelkäpitan de la 3./JG 2. Il obtient 10 victoires au cours de la Bataille d’Angleterre. Le 20 octobre 1940, il est promu au grade d’Hauptmann et devient Gruppenkommandeur du I./JG 2. Le 13 novembre 1940, il reçoit la Ritterkreuz pour sa 15ème victoire. Le 21 novembre 1941, il quitte la JG2 pour rejoindre le II./JG 3 comme Kommandeur et il part combattre sur le front de Méditerranée le 18 janvier 1942. Basé en Sicile, il prend part aux opérations contre Malte où il obtient sa dernière victoire contre un Hurricane, le 10 mars 1942. Le 14 avril 1942, lors d’une attaque contre un terrain d’aviation, il est tué par une batterie de DCA. Il était titulaire de 19 victoires, toutes obtenues sur le front de l’Ouest.

Krause Helmut :

  Feldwebel à la 9./JG 2, disparu en mission le 24 juin 1941.

Krull Rudolf : 

Oberfeldwebel durant l’année 1941 à la 7.Staffel, il remporte au moins une victoire

Krutein Lothar :

  Muté à la 4.Staffel, le 30 mars 1940, l’Oberleutnant Krutein se abattu et capturé le 19 mai 1940. Il ne semble pas avoir revendiqué de victoire.

Laube Martin :

  Pilote à la 1/JG 2, il revendique un Spitfire le 18 décembre 1941, avant d’être transféré à la 11./JG 2. Il suit alors son escadrille en Tunisie. Mais celle-ci sera dissoute après quelques semaines et les pilotes dispersés dans diverses unités. Laube sera nommé à la tête de la 5./JG 53 en mars 1943, mais il sera tué le 4 septembre 1943, victime du mauvais temps, près d’Aquino (Autriche). Il semble avoir été crédité de 10 Luftsiege.

Laufer Wilhelm :

  Feldwebel à la 6./JG 2, pendant la Bataille d’Angleterre

Leie Erich :

  Né le 10 septembre 1916 à Kiel. Il est nommé au III./JG 2 le 21 mars 1940. Il remporte sa première victoire le 14 mai 1940 en abattant un Blenheim. A partir d’octobre 1940, il sert au Stab de la JG 2 et, à la fin de 1940, il a 11 victoires à son actif. Il reçoit la Ritterkreuz le 1er août 1941 pour sa 21ème victoire et, à la fin de 1941, il est titulaire de 32 victoires (dont six Spitfire le 23 juillet). Le 4 mai 1942, l’Oberleutnant Leie est nommé Gruppenkommandeur du I./JG 2 et il participe à la bataille aérienne au-dessus de Dieppe, le 19 août, au cours de laquelle il obtient sa 42ème victoire. Le 17 janvier 1943, il devient Gruppenkommandeur du I./JG 51 basé sur le Front de l’Est. Le 6 novembre 1943, il obtient sa ème victoire et il devient Geschwaderkommodore de la JG77 en décembre 1944. Il remporte sa dernière victoire en Tchécoslovaquie le 7 mars 1945, mais s’écrase avec son Bf109 G-14/AS (786329) « Noire <1+ ». Il était titulaire de 118 victoires en 500 missions ( 76 victoires sur le Front Est dont 32 Il-2 et 42 victoires sur le Front Ouest dont 30 Spitfire).

Leipelt Wilhelm : 

Feldwebel à la 2./JG 2, il aurait été crédité de 5 Luftsiege

Lemke:

Wilhelm Lemke was born on 27 September 1920 at Arnswalde in Neumark. By November 1939, Lemke was serving in the Luftwaffe with the rank of Fahnenjunker. In spring 1941, Lemke was serving with JG 3, based on the Eastern front. Oberfähnrich Lemke was assigned to 8./JG 3. He claimed two Russian bombers shot down on 26 June for his first victories Lemke had recorded 15 victories, when he was shot down in combat with Russian bombers, sustaining an abdominal injury on 26 August. He made an emergency landing in Bf 109 F-2 (W.Nr. 8245) “Black 7” but the injuries received in this incident required a long stay in hospital. He returned to his unit in mid-February 1942. On 31 March, Lemke recorded his 20th victory. His 30th victory was achieved on 24 June. He claimed four victories on 29 July to take his victory total to 42. On 19 September, Leutnant Lemke was awarded the Ritterkreuz for 59 Victories. However, he was shot down the same day by enemy flak necessitating an emergency landing in Bf 109 F-4 (W.Nr. 13 390) “Yellow 1” with 60% damage 4km west of Gumrak. He was uninjured in the incident. On 11 August 1942, Lemke had been appointed Staffelkapitän of 9./JG 3. By the end of 1942, he had recorded 90 victories, including a Russian LaGG-3 fighter by ramming on 27 December 1942, necessitating an emergency landing at Morosowskaja with Bf 109 G-2 (W.Nr. 13 932) “Yellow 7” sustaining 50% damage, and numerous tanks and military vehicles in ground attacks. He claimed his 100th victory on 16 March 1943. Lemke was afforded two months leave in May 1943. On his return, he recorded his 125th victory on 28 July. In August 1943, III./JG 3 was transferred to the Western front to undertake Reichsverteidigung duties. Lemke shot down two USAAF P-47 fighters on 17 August. On 4 November, Lemke was appointed Gruppenkommandeur of II./JG 3. Hauptmann Lemke was awarded the Eichenlaub (Nr 338) on 25 November. He recorded his 131st, and last, victory on 30 November when he shot down a P-47.
On 4 December 1943, Lemke was shot down and killed in aerial combat with P-47s of 487th Fighter Squadron, 352nd Fighter Group, USAAF. His Bf 109 G-6 (W.Nr. 410 558) “Black << + -“ crashed at Dodewaard, 18km west  Nijmegen.
    Wilhelm Lemke is credited with 131 victories. He recorded 125 victories over the Eastern Front, including 28 Il-2 Sturmovik ground attack aircraft. Of his six Western front victories, three were four-engine bombers.

Lengies Herbert : 

Leutnant, arrivé à la 7./JG2 le 5 Octobre 1940. Tué le 20 mai 1941 suite à une erreur de pilotage.

Liedig Wolfgang :

 Né en 1915, il sert à la 2./JG 2 comme Unteroffizier avant d’être promu Oberfeldwebel. Il sera tué en combat aérien le 18 décembre 1941. Il était crédité de 2

Ludwig Werner :

 Gefreiter à la 3./JG 2, il sera tué le 22 juin 1940.

Lux Johannes :

 Obergefreiter à la 7.Staffel, il sera porté disparu le 14 octobre 1940 aux commandes de son Bf 109 E-7 (W.Nr. 0720) « blanc 12 + »

Machold Werner :

  Né le 29 juillet 1913 à Unterneubrunn. Il s’engage dans la Luftwaffe et sert au début de la guerre au sein de la 1./JG 2. Il sera crédité, durant la Campagne de Autriche, de 10 victoires, la première datant du 14 mai 1940. Le 5 septembre 1940, il reçoit la Ritterkreuz pour sa 21ème victoire. Le 7 septembre, il est transféré à la 9./JG 2 dont il deviendra Staffelkäpitan. Le 9 juin 1941, lors d’un raid jabo contre un convoi naval, il est descendu par la DCA et sera fait prisonnier de guerre. Son palmarès est de 32 victoires en 250 missions de combat (toutes obtenues sur le front Ouest).

Mader Anton :

Né en Autriche-Hongrie le 7 janvier 1913, il entre dans la Force Aérienne Autrichienne avant de rejoindre la Luftwaffe (suite à l’annexion de l’Autriche par le Reich). Il sert alors à la 1./JG 2 avec le grade d’Oberleutnant. Le 23 juillet 1942, nommé Major, il devient Kommandeur du II./JG 77 et part pour le front de Méditerranée. Par la suite, il servira dans « la défense du Reich » au sein de la JG 11, puis comme Kommodore de la JG 54. Il survivra à la guerre avec 86 victoires dont 4 quadrimoteurs. Après la guerre, il retournera en Autriche et servira dans la Force Aérienne Autrichienne où il finira avec le grade de Général. Il est décédé le 19 février 1984.

Maier Hermann :

  Arrivé à l’escadre après la bataille d’Angleterre, il servira comme Gefreiter puis Unteroffizier à la 1./JG2, tué le 3 mai 1941 lors d’une collision avec son leader

Makosh Ekkehardt :

  Leutnant à la 5./JG 2, du 3 décembre 1940 à sa mort en combat aérien, le 16 août 1941.

Mayer Egon :

  Né le 19 août 1917 à Konstanz, il entre dans la Luftwaffe en 1937 et rejoint le I./JG 2, le 6 décembre 1939. Il participe à la Westfeldzug au sein de la 6./JG 2 et obtient sa première victoire en descendant un Morane 406, le 13 juin 1940. Il quitte, cependant, temporairement, la JG 2 pour rejoindre l’école de chasse de Werneuchen, avant de revenir à la 3./JG 2, avec laquelle, il participe à la Bataille d’Angleterre. Puis il rejoint la 8./JG 2, le 15 novembre 1940. Le 10 juin 1941, l’Oberleutnant Mayer devient Kapitän de la 7./JG, 2 basée à St-Pol-Brias et il reçoit la Ritterkreuz, le 1er août 1941, pour sa 20ème victoire. Il porte son palmarès à 30 victoires lorsqu’il abat un Spitfire le 15 avril 1942. En novembre 1942, l’Hauptmann Egon Mayer devient Kommandeur du III./JG 2 et il abat, le 23 du même mois, ses 2 premiers B-17. Il est l’auteur d’une nouvelle technique d’interception de bombardiers qui consiste à arriver légèrement au-dessus du « box » et de front, les FW 190 plongeant au dernier moment, puis se dégageant en piqué pleins gaz. Il reçoit les Eichenlaub, le 16 avril 1943, pour sa 63ème victoire. L’Oberstleutnant Mayer devient Kommodore de la JG 2, suite au départ de l’Oberst Oesau, le 1er juillet 1943. Il continue alors son palmarès, en descendant 4 B-17 en 19 minutes le 6 septembre 1943. Il est alors titulaire de 90 victoires le 31 décembre 1943. Il devient, le 5 février 1944, le premier pilote allemand à dépasser le chiffre de 100 victoires sur le front de l’Ouest. Il obtient, le 6 février, sa 102ème et dernière victoire sur un P47. Le 2 mars 1944, il est tué dans une interception de bombardier, par un chasseur d’escorte. Il recevra à titre posthume les Schwertern. Il était alors titulaire de 102 victoires, toutes obtenues sur le front de l’Ouest (dont 26 quadrimoteurs, 51 Spitfire et 12 P-47).

Mayer Kurt : 

Leutnant à la 1./JG 2, du 3 octobre 1941 au 30 décembre 1941, date à laquelle il fut tué en combat aérien.

Meimberg Julius :

Né en 1917, il rejoint la 4./JG 2 en décembre 1939. Engagé sur la France et l’Angleterre, il totalisera 9 victoires à la fin de 1940. En avril 1941, il prend la tête de la 3./JG 2. Le 24 juillet 1941, il abat un Hampden et un Wellington mais est-lui même grièvement blessé et sera retiré des opérations jusqu’en mai 1942, avant de reprendre le commandement de sa Staffel. Le 1er août 1942, il est nommé Kapitän de la 11./JG 2 opérant alors en Afrique du Nord. Il y sera à nouveau blessé en combat avec un B17, devant ainsi, une nouvelle fois, quitter temporairement le front. En août 1944, il est versé au Stab JG 53 avant d’être promu Kommandeur du II./JG 53. Il recevra la Ritterkreuz le 24 octobre 1944 et remportera la dernière de ses 53 victoires le 17 avril 1945.

Meindl Maximilian :

  Unteroffizier à la 4./JG 2, tué en combat aérien le 26 juin 1941. Il ne semble pas avoir été crédité de victoires.

Melchert Willi : 

Unteroffizier à la 5./JG 2. Il semble avoir été crédité d’une Luftsieg.

Metz Karl-Heinz :

  Oberleutnant à la 8./JG 2 de juin 1940 au 6 septembre 1940 (tué ? prisonnier ? transferé ?). Il semble avoir été crédité de deux victoires.

Miese Rudolf :

  Il sert à la 4.Staffel, avec le grade d’Unteroffizier, durant la Bataille d’Angleterre où il remportera la Croix de Fer. Il sera abattu par des appareils du 74 Sqn le 15 novembre 1940. Il terminera la guerre en captivité.

Miksche Walter :

  Unteroffizier durant la Westfeldzug et la Bataille d’Angleterre, il sera par la suite promu Oberleutnant et muté à l’Ergänzungstaffel. Il trouvera la mort lorsque son Bf 109 E-7 sera aattu le 11 juillet 1941 par des chasseurs lors d’un vol météo au-dessus de la Manche/

Mix Erich (Dr.) : 

Né le 27 juin 1898 à Labuhnken en Prusse Occidentale, il s’engage dans l’infanterie en 1916 puis entre dans « l’Aviation Impériale Allemande » l’année suivante. Il sert d’abord dans une unité d’attaque au sol (Schlachtstaffel 21) puis il rejoint la chasse, au sein de la Jasta 54. Il sera crédité de 3 victoires durant la « Grande Guerre ». Démobilisé après la capitulation, il suit des études universitaires en Droit Public et se spécialise en matière Administrative. En 1937, il devient Bourgmestre de la ville de Wiesbaden et il rejoint la Luftwaffe où il est promu Hauptmann en 1938. Le 16 septembre 1939, il rejoint le Stab JG 53 puis le III./JG 2. Il remportera alors de nouvelles victoires durant la Westfeldzug et la Bataille d’Angleterre. En 1941, il devient Kommodore de la JG 1 et obtient alors son dernier succès, à l’âge de 43 ans, sur un Blenheim, le 7 juillet 1941. Promu Oberst en 1943, il occupera alors divers postes à l’Etat-Major. Il passera 2 ans en captivité après la guerre avant de revenir à Wiesbaden et de se faire de nouveau élire Bourgmestre en 1954, poste qu’il occupera jusqu’en 1960. Il est décédé en 1971.

Missfeldt Johann :

  Nommé Leutnant à la 9./JG 2 le 3 mai 1940, il sera grièvement blessé en mission le 21 mai 1940. Passé après sa guérison à la 8./JG 51, il sera tué près de Gordno (URSS) le 31 août 1941. Il était crédité de 8 Luftsiege.

Möckel Walter : 

Oberleutnant à la 4.Staffel, il en sera promu Kapitän le 11 août suite à la capture de l’Oberleutnant Edgar Rempel. Il sera cependant abattu et capturé 5 jours plus tard durant une mission au dessus de Portsmouth.

Moller Hans-Jürgen von :  

Leutnant à la 1./JG 2. Il aurait été crédité de 3 Luftsiege.

Möllerfriedrich Rudolf : 

Oberleutnant à la 6./JG 2 du 30 mars 1940 au 18 aôut 1940, date à laquelle, il est tué en combat aérien au-dessus de l’Ile de Wight. Il aurait été crédité d’une victoire leour de sa mort.

Morzinek Willi :

  Unteroffizier à la 4./JG 2, il reporte sa première victoire le 21 juin 1941 sur un Spitfire au dessus de Boulogne-Hardelot. Promu Oberfeldwebel, il sera crédité de 12 Luftisiege lorsqu’il sera grièvement blessé le 6 mars 1944. Cette blessure l’aurait alors empêcher de reprendre le combat.

Muhs Wilhelm :

Unteroffizier à la 6./JG 2 durant la Wesfeldzug. Il sera tué en combat aérien au dessus de la Belgique le 18 mai 1940. Il ne semble pas avoir été crédité de victoire.

Müller Karl :

Nommé Leutnant à la 6./JG 2 le 30 mars 1940, il remportera une victoire le 19 mai 1940 sur un Hurricane. Promu Oberleutnant, il deviendra Kapitän de la 6./JG 2 

Munshe Karl-Heinz :

  Unteroffizier à la 8./JG 2, il sera légèrement blessé en combat aérien, le 17 août 1941. Muté à la 9./JG 2, il sera titulaire de 20 victoires et promu au grade d’Oberfeldwebel, avant d’être tué en combat aérien, près de Calais, au cours des combats de Normandie, le 25 juillet 1944.

Mund Gerhard :

Unteroffizier, puis promu Feldwebel, durant la Bataille d’Angleterre, à la 2./JG 2. Il aurait été crédité de 5 Luftsiege.

Nawrot Valentin :

  Unteroffizier à la 4./JG 2, il sera tué le 11 juillet 1941.

Neumann-Merkel Peter :

  Né le 5 octobre 1918, le Feldwebel Neumann-Merkel est affecté à la 9.Staffel. Il participe à la Bataille d’Angleterre et remportera sa première victoire, le 5 septembre 1940, en abattant un Spitfire au-dessus d’Ashford. Il sera tué, le 30 septembre 1940, dans une collision au décollage, aux commandes de son Bf 109 E-4 (4831). 

Oesau :

Walter “Gulle” Oesau was born on 28 June 1913 at Farnewinkel in the Dithmarschen region of Holst. He enlisted in the army in 1933 and served in an artillery regiment. By 1934 he had become a Fahnenjunker and was undertaking flying training with the Deutschen Verkehrsfliegerschule. On completing his flying training he was posted to Jagdgeschwader “Richtofen”. Leutnant Oesau was one of the first fighter pilots to join J/88 in Spain in April 1938. Here he served with 3. J/88 and gained nine victories. He became one of only 27 recipients of the Spanienkreuz in Gold mit Brillanten . He was also wounded in this campaign and was awarded the Spanish Wound Badge. On 1 March 1939, Oesau joined the Stabsschwarm of I./JG 2. On 15 July, Oberleutnant Oesau was appointed Staffelkapitän of 1./JG 20 which was later redesignated 7./JG 51. Oesau gained his first victory of World War 2 on 13 May 1940. He ended the French campaign with five victories to his credit. On 18 August 1940 he became the fifth Luftwaffe pilot to reach 20 World War 2 victories, bringing him the award of the Ritterkreuz. On 25 August 1940, Hauptmann Oesau was appointed Gruppenkommandeur of III./JG 51. On 11 November 1940, Oesau was appointed Gruppenkommandeur of III./JG 3. He led the Gruppe to the Eastern front where the invasion of Russia was launched. He recorded his 40th victory on 5 February 1941. On 6 February, he was awarded the Eichenlaub (Nr 9). He recorded his 50th victory on 30 June. He claimed five enemy aircraft shot down on 10 July 1941 for his 64th to 68th victories. He recorded his 70th victory on 11 July and his 80th on 17 July.  On 15 July his victory tally had reached 80 and he became only the third man to be awarded the Schwertern. At the end of July 1941 he was recalled to the Western Front to take command of JG 2. He recorded his 100th victory on 26 October, only the third Luftwaffe pilot to reach this landmark. He was forbidden to fly further combat missions, his combat experience and leadership qualities being considered too valuable to risk. A series of staff appointments followed, including being appointed Jagdfliegerführer 4 Brittany

Paetau Paul :

  Feldwebel à la 9.Staffel durant l’année 1941, il sera grièvement blessé le 26 juin 1941. A-il revolé par la suite ?

Pfeiffer Johann : 

Oberfähnrich à la 2./JG 2. Il semble être décédé des suites d’une maladie à Paris.

Pfeiffer Karl :

 Né le 24 novembre 1917, il est nommé Unteroffizier à la 3./JG 2 après la Bataille d‘Angleterre. Il sera crédité d‘une Luftsieg sur un Hurricane au-dessus de Portland le 7 octobre 1940. Il servira, par la suite, aux 5ème et 6ème Staffeln avec le grade d‘Oberfeldwebel avant d‘être tué en combat aérien le 8 janvier 1943, en Tunisie. Il était titulaire de 16 Luftsiege.

Pflanz Rudolf :

  Né le 1er juillet 1914 à Ichenheim, il s’engage dans la Luftwaffe et sert à la JG 131, désignée JG 2 à partir du 1er mars 1939. Il est tout d’abord nommé à la 3./JG 2 où il remporte sa première victoire sur un Potez 63, le 30 avril 1940. Durant la Bataille d’Angleterre, il vole aux côtés du Major Helmut Wick au sein du Stab I./JG.2 et il aurait abattu, le 28 novembre 1940, le Flight Lieutenant John Dundas du 609 Squadron, après que ce dernier ait abattu le Major Wick. Il reçoit la Ritterkreuz, le 1er août 1941, pour sa 20ème victoire. L’Oberleutnant Pflanz est alors nommé Staffelkäpitan de la 11./JG 2 le 1er mai 1942. Le 5 juin, il descend 3 Spitfire au-dessus de l’estuaire de la Somme. Le 31 juillet 1942, lors d’un combat aérien, il remporte sa dernière victoire sur un Spitfire avant d’être lui-même abattu aux commandes de son Bf 109 G1 « blanc 1 ». Il sera promu au grade d’Hauptmann à titre posthume. Il était titulaire de 52 victoires, dont 45 Spitfire, toutes obtenues sur le front Ouest.

Pirkel Hans : 

Feldwebel à la 6./JG 2.

Pollach Alois :

  Gefreiter à la 4.Staffel, il sera porté disparu au dessus de Christchurch Bay le 15 octobre 1940.

Reden Eberhardt von :

  Leutnant à la 2./JG2 du 9 mars 1940 au 05 juin 1940. Il obtiendra une victoire sur un Battle, le 14 mai 1940, durant la campagne de France. Il semble avoir été crédité de 2 victoires. Il est abattu le 5 juin 1940 lors d’un combat avec des Hawk 75 du GC II/4. Il pourrait avoir été abattu par l’Adjudant Baptizet.

Reich Walter :

Né le 12 septembre 1920 à Pölitz, il sert comme Unteroffizier à la 5./JG 2 jusqu’à sa disparition en combat aérien le 26 juin 1941. Il n’aurait pas été crédité de Luftsieg.

Reifferscheidt Hermann : 

Oberleutnant à la 1./.JG 2, il reportera sa première victoire sur un Hurricane le 27 octobre 1940. Promu Kapitän de sa Staffel, il sera fait prisonnier de guerre

Reins Wili : 

Né en 1915, Unteroffizier, nommé Feldwebel durant la Bataille d’Angleterre, puis Oberfeldwebel à la 1./JG 2, il avait remporté sa première victoire sur Spitfire le 9 juillet 1940. Il sera tué, en combat aérien, le 24 juillet 1941. Il était crédité de 5 Luftsiege

Reiter Heino :

  Feldwebel à la 9./JG 2. Il ne semble pas avoir été crédité de Luftsieg.

Reith Josef :

  Gefreiter puis promu Unteroffizier, au cours de l’été 1940, à la 8./JG 2, il aurait été crédité de deux Luftsiege

Rempel Edgar :

  Arrivé le 30 mars 1940 à la 6./JG 2 avec le grade d’Oberleutnant, il deviendra par la suite, Kapitän de la 4./JG 2. Il fut tué en combat aérien durant la Bataille d’Angleterre, le 11 août 1940. Il était titulaire d’au moins deux Luftsiege.

Richey Erwin :

  Né le 7 novembre 1916 à Arpke, il rejoint la 3./JG 2, avec le grade de Gefreiter, au milieu de l’année 1940. Promu Feldwebel puis Oberfeldwebel, il sera tué le 24 juillet 1941. Il aurait été crédité de 9 Luftsiege.

Rieh Josef :

  Unteroffizier à la 8.Staffel, il sera tué, aux commandes de son Bf 109 E-4 (W.Nr. 2782), en combat aérien au dessus de l’Angleterre le 30 août 1940

Ries Helmut : 

Unteroffizier à la 2./JG 2, tué le 17 mai 1941 à la suite d’un combat aérien.

Röders Carl-Hans :

  Provenant de la JFS 1, il avait été nommé Kapitän de la 9./JG 2 le 16 mars 1940. Il était titulaire d’au moins 6 victoires, dont un Potez 63 le 18 mai 1940, lorsqu’il fut tué en combat aérien, le 23 juin 1941 à bord de son Bf 109 F-2 (6764) « 1 brun + | ».

Roth Jürgen :

  Kommandeur du I./JG 2 du 20 avril 1940 au 28 mai 1940. Il a été crédité de sa 1ère victoire sur un Morane 406 le 20 mai 1940. Il semble avoir été titulaire de 2 Lufstsiege.

Rotte Karl Heinz :

  Unteroffizier à la 6./JG 2, il avait été crédité d’un Blenheim, le 23 juin 1941, avant de se tuer aux commandes de l’appareil de servitude du Gruppe, un Klemm Kl 35, le 13 juillet 1941.

Rudel Erich : 

Unteroffizier à la 5./JG 2, il sera crédité, à titre posthume, d’une victoire le jour de sa disparition, le 17 août 1941

Rudorffer Erich : 

Né en 1917 à Zwochau, il est versé le 3 septembre 1939 à la 2./JG 2 et il participe à la campagne de l’Ouest (Westfeldzug) où il remporte 9 victoires. Engagé dans la Bataille d’Angleterre, il obtient 10 nouvelles victoires et reçoit la Ritterkreuz le 1er mai 1941. Il est ensuite versé au II./JG 2 comme Staffelkäpitan de la 6./JG 2 à partir du 1er décembre 1941. Il suivra son unité en Tunisie où il ajoutera 28 victoires à son palmarès. Revenu en France, il est nommé Gruppenkommandeur du II./JG 2 en mai 1943. Il rejoint le II./JG 54 comme Kommandeur sur le front de l’Est. Il accumule alors les victoires et reçoit les Feuilles de Chêne le 11 avril 1944 (134 victoires), puis les Epées le 26 janvier 1945 (212 victoires). Il prend alors la tête du I./JG 7 et remporte ses 12 dernières victoires sur Me 262. Il termine la guerre crédité de 224 victoires en plus de 1.000 missions de combat. Sur son tableau de chasse, figurent notamment 58 Il-2 et 10 quadrimoteurs abattus dans le cadre de la défense du Reich.

Saas Ernst : 

Oberfeldwebel à la 2./JG 2.

Schaaf Wilhelm : 

Né en 1920, il était un des vétérans de l’unité. Il avait participé à la Bataille d’Angleterre, avant d’être tué en combat aérien, le 22 juin 1941.

Schade Kurt :

  Né en 1918, il entre en 1937 à la LKS de Fürstenfeldbruck puis à la JFS de Schleissheim en septembre 1939, avant de rejoindre à la fin de l’année l’EJG de Merseburg. Le 18 mars 1940 le Leutnant Schade est versé à la 9./JG 2. Le 3 juin, alors qu’il participe à une escorte de Stuka près de Paris, il est attaqué par des Curtiss du GC I/5 et, moteur en feu, doit sauter en parachute. Blessé, il sera à l’hôpital jusqu’à la fin de septembre 1940 avant de repartir pour un temps à Merseburg. Schade est alors transféré au III./JG 52 puis avec son unité il participe à l’opération Merkur puis à l’invasion de l’URSS. Le 2 novembre 1941, promu Oberleutnant, il prend la tête de la 9./JG 52. Le 23 mars 192, il abat sa vingt-septième victime mais est atteint par la DCA alors qu’il devait partir en permission le lendemain. Il saute en parachute mais, tombé dans les lignes soviétiques, sera vite capturé et passera de camp en camp pour n’être libéré que le 11 janvier 1950.

Schäfer Rudolf :

Leutnant au Stab III./JG 2, il sera tué le 14 septembre 1940 lors d’un vol en Fw 58 C (W.Nr. 2984) « SE+VK »

Schellbach Friedrich : 

Unteroffizier à la 7./JG 2, il sera tué, le 4 octobre 1941, durant un vol d’entraînement. Il ne semble pas avoir été crédité de victoire.

Schellmann Wolfgang :

  Né le 2 mars 1911 à Kessel, Schellmann entre relativement jeune dans la Luftwaffe et il obtient son premier commandement le 1er mars 1935 à la 2./JG 135. Le 19 décembre 1937, il devient Staffelkapitän de la 1./J 88 de la Légion Condor, au sein de laquelle il remportera 12 victoires. Le 15 décembre 1939, l’Hauptmann Schellmann est nommé Kommandeur du II/JG 2. Il obtiendra 7 victoires durant la Westfeldzug, la première étant un Hurricane le 15 mai 1940. Il est Kommodore de la JG 2, durant la Bataille d’Angleterre, à partir du 3 septembre 1940, et il reçoit la Ritterkreuz pour sa 11ème victoire, le 18 septembre 1940. Le 22 octobre 1940, il est transféré à la JG 27 comme Kommodore et participe, en 1941, à l’invasion de la Yougoslavie et de la Grèce. Le 22 juin 1941, lors de l’invasion de l’URSS, il est victime d’une attaque Taran de la part d’un I-16. Il réussit cependant à sauter dans les lignes soviétiques, mais nul ne sait ce qu’il advint de lui. Il était crédité de 12 victoires en Espagne et de 13 autres durant la WWII (dont 12 sur le Front Ouest).

Scherer Helmut : 

Feldwebel à la I./JG 2.

Schetelig Wilhelm : 

Il rejoint, le 30 mars 1940, la 5./JG 2 comme Leutnant. Il obtiendra sa première victoire sur un Hurricane le 16 mai 1940, mais il sera tué onze jours plus tard 

Scheuermann Karl : 

Feldwebel à la 8./JG 2, il sera grièvement blessé en mission le 24 mai 1940.

Schleicher Rudolf :

Né le 28 août 1916 à Freiberg, il rejoint, le 23 novembre 1940, la 2./JG 2 avec le grade de Leutnant. Il sera crédité d’un Wellington lors du combat qui vit sa disparition le 24 juillet 1941.

Schlieffen Christian von : 

Né en 1921, il est affecté comme Leutnant à la 7./JG 2, le 4 mai 1941. Il sera crédité de sa 1ère et unique victoire (probablement un Spitfire du 54 Squadron)

Schmid Johann : 

Né le 13 janvier 1911 à Gainfarn, il rejoint la Luftwaffe en 1938. Il sert alors dans la Légion Condor durant la Guerre d’Espagne. Au début de la WWII, il rejoint la JG 2 et il est assigné comme Oberfeldwebel à la 1./JG 2. Il remporte sa 1ère victoire le 14 mai 1940. Il obtiendra 7 victoires pendant la Campagne de France. Il connaîtra le même succès, durant la Bataille d’Angleterre, en remportant 9 victoires. En août 1941, promu Oberleutnant, il est transféré au Stab de la JG 26. Il reçoit la Ritterkreuz le 21 août pour ses 26 victoires (dont 13 victoires en 2 semaines). Nommé Hauptmann, il devient Staffelkäpitan de la 8./JG 26, le 22 août 1941. Il obtient 11 victoires en septembre, dont 3 Spitfire le 27 septembre et il obtient sa 40ème victoire le 3 octobre. Le 6 novembre 1941, lors d’un combat au-dessus de la Manche, son Bf 109 F-4 (7211) « Noir 1 » s’écrase en mer. Il sera promu Major à titre posthume. Johann Schmid était crédité de 45 victoires (toutes obtenues sur le front Ouest).

Schnell Siegfried : 

Né le 23 janvier 1916 à Zielenzig. Il rejoint la Luftwaffe en 1936 et sert au début de la guerre à la 4./JG 2 avec le grade de Feldwebel. Il participe à la « Campagne à l’Ouest » et à la Bataille d’Angleterre. Il reçoit la Ritterkreuz le 9 novembre 1940. Le 3 juillet 1941, il devient Kapitän de la 9./JG 2 et il reçoit les Eichenlaub le 8 juillet. Il obtient sa 80ème victoire le 4 avril 1943. Le 1er mai 1944, il devient Kommandeur du III./JG 54 et le 11 janvier 1944, il porte son score à 90 victoires. Il est alors, le 11 février, transféré au IV./JG 54 mais il est abattu par un chasseur soviétique le 25 février 1944. Il était alors titulaire de 93 victoires en 500 missions, dont 90 sur le Front Ouest, parmi lesquelles 12 quadrimoteurs.

Schönemann Helmut : 

Né le 24 décembre 1916, il rejoint la 3./JG 2 avec le grade de Feldwebel. Il sera crédité d’une victoire alors qu’il était encore à l’instruction à l’Erg./JG 2. Il sera tué le 23 juillet 1941, en combat aérien.

Schumacher Fritz : 

Gefreiter à la 5.Staffel, il sera porté disparu en combat aérien au dessus de l’Angleterre ( ?) le 30 septembre 1940 aux commandes de son Bf 109 E-4 (W.Nr. 3447)

Schumann Friedrich : 

Né le 7 mai 1915 à Bottrop, il rejoint la 2./JG 2 avec le grade d’Unteroffizier, en septembre 1940. Il aurait été crédité d’un Spitfire le 28 novembre 1940. 

Schweikart Karl :

  Feldwebel à la 2./JG 2, il sera, à plusieurs reprises, blessé au combat (le 6 octobre 41 et le 4 décembre 1941). Il sera tué lors de l’opération alliée sur Dieppe, le 19 août 1942.

Seeger Günther :

  « Un des pilotes de chasse de jour allemands dont les succès furent parmi les moins récompensés ». Il est né le 9 septembre 1918 à Offenbach sur le Main, près de Francfort. Il rejoint la Luftwaffe en 1937 et il est rapidement dirigé vers l’école de chasse de Werneuchen. Le 26 février 1940, le Gefreiter Seeger est alors versé à la 3./JG 2 basée à Frankfurt-Rebstock dont le Kapitän, Henning Strümpel, est un vétéran de la guerre d’Espagne. Il obtient sa première Luftsieg durant la Westfeldzug, le 8 juin 1940, sur un Morane 406. Lorsque le I./JG 2 prend part à la Bataille d’Angleterre, l’Unteroffizier Seeger revendique trois victoires, dont un doublé le 7 septembre. Le 27 mars 1941, le Feldwebel Seeger est transféré à l’Erg./JG 2 où il opère dans l’escadrille opérationnelle (Einsatzstaffel). Le 20 juin 1941, il revient à la « Richthofen » et rejoint le Stab, mené à cette époque parWilhelm Balthasar. Le 25 juin, il est crédité de sa 5ème victoire et, fin 1941, il compte 19 victoires à son actif. Il sera cependant, temporairement éloigné de l’unité pour entrer quelques mois à l’hôpital (de février à juin 1942) suite à une crise de typhus. Il regagne alors le Stab JG 2 où il prend part aux sérieux combats de Dieppe du 19 août 1942. Cependant, bien que titulaire de 22 victoires, l’Oberfeldwebel ne recevra la Deutsches Kreuz im Gold que 2 mois plus tard et il ne sera pas , pour tout autant, promu officier. Le 4 novembre 1942, il est transferé à la 11.(Höhe)/JG 2, et il part pour l’Afrique du Nord, en Tunisie. Le 28 novembre 1942, il revendique sa 25ème victoire et, le 3 janvier 1943, il obtient un triplé sur un P-40 et deux Boston. En février, la 11./JG 2 est dissoute, et il se retrouve affecté à la 7./JG 53. Il remporte en Sicile sa 40ème victoire (un B-24) le 16 août 1943 et il est enfin promu Leutnant le er janvier 1944. Le 6 février 1944, il est transféré à la 4./JG 53 qui opère dans la Reichverteidigung (défense du Reich). Le 29 avril 1944, deux B-17 tombent sous ses coups et sa 47ème victoire lui vaut enfin la Ritterkreuz (il est étonnant de constater que des pilotes moins talentueux et ayant remporté moins de victoires sur le front soviétique aient pu recevoir la Ritterkreuz avant lui…). Suite au débarquement de Normandie, le II./JG 53 est transféré sur le front de l’Ouest et l’Oberleutnant Seeger remporte sa 50ème victoire sur un Spitfire le 9 juillet. Le 13 juillet, il prend temporairement la tête de la 4. Staffel (il sera nommé officiellement à ce poste le 13 septembre) et le 22 août, il obtient sa dernière victoire au-dessus de la France en abattant un P-38 (53ème victoire). Replié sur l’Allemagne, le II./JG 53 sert dans la défense du Reich. Seeger y remporte sa 54ème victoire sur un P-47. Se mariant à la fin de l’année, il sera absent le 1er janvier 1945 lors de l’opération « Bodenplatte ». En avril 1945, quelques semaines avant la capitulation, il sera encore crédité de deux victoires et, le 8 mai 1945, il échappe à la capture par les troupes américaines. Il servira par la suite, en 1956, dans la Bundesluffwaffe, après avoir vivoté quelques années dans l’industrie. Il prendra sa retraite en 1974 avec le grade d’Oberstleutnant. Il était titulaire de 56 victoires en 504 missions (toutes obtenues sur le front de l’Ouest).

Sempf Paul :

  Leutnant à la III./JG 2.

Sengerob Werner :

  Né en 1916, Leutnant à la 1./JG 2, il ne semble pas avoir été crédité de victoires. Mort suite à un combat aérien le 21 mars 1941.

Siebold Hans-Eduard :

  Né le 7 mars 1920 à Berge, il entre comme Fähnrich à la 2.Staffel. Il sera tué le 18 octobre 1940 en tentant un atterrissage forcé avec son Bf 109 E-3 (W.Nr. 0748). Il sera inhumé au cimetière de Ploudaniel-Lesneven.

Sigl Hermann : 

Unteroffizer à la 8./JG 2, il pourrait avoir remporté une victoire le 26 mai 1940 sur un Morane 406, mais cette victoire ne fut pas confirmée. 

Specht Hellmut : 

Né le 10 juin 1915 à Körlin, il rejoint la 3./JG 2 avec le grade de Leutnant le 26 septembre 1939. Il aurait été crédité d’une victoire le 8 juillet 1941 avant d’être tué, en combat aérien, le 9 juillet 1941.

Steidle Adolf :

  Oberleutnant au Stab III./JG 2, il sera tué en combat aérien le 11 août 1940,

Stolle Bruno : 

Né le 13 avril 1941 à Münster en Westphalie, il sert comme instructeur au I./LG 1 mais il est transféré à la 3./JG 51 au début de la guerre. Le 15 mars 1940, il rejoint la 8./JG 2. Il prend part à la Campagne de France et à la Bataille d’Angleterre, où il obtient ses premiers succès en abattant deux Spitfire, le 11 août 1940. Il devient Kapitän de la 8./JG 2 le 7 septembre 1940 et reçoit l’Ehrenpokal, le 12 septembre 1941, la Deutsches Kreuz in Gold, le 29 octobre 1942, et enfin la Ritterkreuz, le 17 mars 1943, pour sa 32ème victoire. Le 1er juillet 1943, il devient Kommandeur du III./JG 2. Il obtient sa dernière victoir le 20 décembre 1943 et quitte la JG 2 en février 1944. Il sert alors comme instructeur en école de chasse, jusqu’en août 1944, date à laquelle, il est muté à l’Erprobungskskommando Ta 152 à Rechlin. Il fait un cours passage au I./JG 11 comme Kommandeur, d’octobre à novembre 1944, puis il retourne à Ekdo Ta 152 de Rechlin. Il termine la guerre avec 35 victoires (toutes obtenues sur le Front Ouest dont 5 quadrimoteurs) en 271 missions de combats.

Stratmann Willi :

  Arrivé à la 7.Staffel comme Unteroffizier durant l’année 1941, il remportera 29 victoires et sera promu Oberleutnant avant d’être tué en combat aérien le 21 octobre 1944.

Stritzel Fritz :

  Unteroffizier puis Feldwebel à la 3./JG 2, il semble avoir obtenu 19 victoires, dont la 1ère le 18 mai 1940 sur un Blenheim. Crédité alors de 6 victoires, il sera promu Oberfeldwebel après la Bataille d’Angleterre. Il disparaîtra en mission le 30 mai 1943. Il était titulaire de 8 Luftsiege.

Straub Johann : 

Né en 1921, il rejoindra la 9./JG 2 mais sera mortellement blessé en combat aérien le 23 juin 1941, aux commandes de son bf 109 F-2 (5763).

Strümpell Hennig :

  Kapitän de la 3./JG 2, il aurait été crédité de 3 Luftsiege.

Taube Gustav : 

Né le 2 février 1916 à Karlsruhe, il rejoint la 1.Staffel durant la Wesfeldzug. Promu Feldwebel, il participe alors à la Bataille d’Angleterre. Il est tué le 1er septembre 1940 dans une collision aérienne entre son Bf 109 E-4 (W.Nr. 1968) et un Fw 58 du I./ZG 2. Il sera inhumé au cimetière de St-Désir-de-Lisieux.

Täschner Rudolf :

  Feldwebel à la 1./JG 2 durant la Westfeldzug et la Bataille d’Angleterre, il sera crédité de 7 victoires. Nommé Oberfeldwebel à la 11./JG 2, il va suivre l’unité en Afrique en novembre 1942. Lors de la dissolution de l’escadrille, il sera versé à la 1./JG 53 et sera tué en combat le 28 août 1943. Il était titulaire de 18 à 21 victoires selon les sources.

Temme Paul : 

Leutnant puis Oberleutnant au Stab I./JG 2, il sera fait prisonnier le 13 août 1940. Il était crédité de 6 Luftsiege.

Tilly Hans :

  Gefreiter à la 3./JG 2, il remporte sa 1ère victoire le 29 mai 1940, durant la Westfeldzug. Promu Oberfeldwebel pendant la Bataille d’Angleterre, il sera crédité de 7 victoires lorsqu’il sera tué en combat aérien, le 7 juillet 1941, aux commandes de son Bf 109 F-2 (12816) « 12 jaune + │ ».

Vick Walter :

  Né le 22 novembre 1919 à Niederkreuzstetten. Il sera tué le 24 juillet 1941.

Votel Kurt : 

Né en 1917 à Saarbrücken, Kurt Votel rejoint la JG 2 le 14 mars 1940 et est affecté à la 3./JG 2. Après la Bataille d’Angleterre, il passe à la 1.Staffel. Il semble avoir été crédité de 10 Luftseige. Il fut tué suite à une collision avec son ailier, l’Unteroffizier Hermann Maier, le 3 mai 1941.

Werner Helmut : 

Unteroffizier à la 7./JG 2, il aurait été crédité de 2 Luftsiege.

Werner Otto : 

Feldwebel à la 6.Staffel, il sera blessé le 24 août 1940 suite à un combat avec des Spitfire. Il réussira cependant à ramner son appareil à la base d’Octeville.

Wick Helmut :

 Né le 5 août 1918 à Mannheim. Il rejoint la Luftwaffe en 1935 où il est reçu, avec le grade de Leutnant, le 1er septembre 1938. Il rejoint la JG 2 le 30 août 1939 et il est versé à la 3./JG 2. Il sert, avec son unité, à la défense aérienne de Berlin durant la campagne de Pologne. Il obtient sa première victoire pendant la Campagne de France lorsqu’il descend un Curtiss H.75 (cet appareil aurait pu être celui de l’as français Camille Plubeau du GC II/4). Il réussit, au cours de la Campagne de France, à remporter 12 victoires. Il est nommé Staffelkapitän de la 3./JG 2 en août 1940. Nommé Oberleutnant, il reçoit la Ritterkreuz le 27 août 1940, il a alors 22 victoires. Le 4 septembre 1940, promu Hauptmann, il prend le commandement de la 6./JG 2. Il ajoute 6 nouvelles victoires à son palmarès, portant ainsi son score à 28 victoires. Le 9 septembre, il prend la tête du I./JG 2 comme Gruppenkommander, il n’a alors que 25 ans. Le 20 octobre 1940, promu Major, il est nommé Kommodore de la JG 2. Le 28 novembre 1940, alors qu’il vient d’obtenir sa 56ème victoire, il est abattu au-dessus de la Manche par le Flight Lieutenant John Dundas du 609 squadron. Helmut Wick avait été crédité de 56 victoires en 168 missions de combat, dont 24 Spitfire.

Williner Franz : 

Oberfeldwebel à la 8./JG 2, il ouvre son palamrès le 6 juin 1940 durant la Westfeldzug et la Bataille d’Angleterre. Promu Officier, il sera transféré à la JG 54 et sera tué en combat aérien le 5 février 1945. Il était crédité de 10 Luftseige.

Winterfeldt Alexander von :

  Né le 11 décembre 1898 à Berlin, fils d’un Général Prussien, il sert dans un régiment de la Garde avant de devenir pilote de chasse en 1918, au sein de la Jasta 20, où il obtiendra 4 victoires. Après la guerre, il sert dans les Corps Francs contre les Communistes, puis il rejoindra la Luftwaffe. Il est nommé, pendant la Campagne de l’Ouest, à la 3./JG 2 et il remportera 5 victoires. Fin mai/début juin, il devient Kapitän de la 8./JG 2 et est il nommé Kommandeur du III./JG 52 avant d’être transféré, le 7 octobre, comme Kommandeur du III./JG 77 où il participe à l’invasion de la Yougoslavie et de la Grèce. Il reçoit la Ritterkreuz le 5 juillet 1941 pour ses 6 victoires aériennes et ses 15 appareils détruits au sol. Le 3 août 1941, il est promu Kommandeur de la Jagdfliegervorschule 4, puis, le 19 décembre 1941, de la Jagdfliegervorschule 3. Il se tue le 16 mai 1942 dans un accident aérien avec son Bf 109 E-3 (2458).

Wischnewski Eduard : 

Unteroffizier à la 6./JG 2. Il aurait été crédité d’une victoire le 18 mai 1940.

Wurmheller

Josef “Sepp” Wurmheller was born on 4 May 1917 at Hausham in Oberbayern. He was an accomplished glider and powered aircraft pilot pre-war. He began his training as a fighter pilot in the Luftwaffe in 1937. By summer of 1938, Gefreiter Wurmheller was serving with 2./JG 334. At the outbreak of World War 2, Unteroffizier Wurmheller was serving with 2./JG 53. He recorded his first victory, a RAF Fairey Battle single-engined bomber near Saarbrücken, on 30 September 1939. From November 1939 to June 1940, Wurmheller undertook instructing duties. In June 1940, Wurmheller returned to JG 53 and combat duty. Feldwebel Wurmheller was assigned to 5./JG 53. He participated in the Battle of Britain surviving two ditchings in the English Channel. His dousing in the Channel of 23 November in Bf 109 E-4 (W.Nr. 5212) following aerial combat over England resulted in hospitalisation until March 1941. On 7 May 1941, he gained his 9th and 10th victories when he downed two RAF Spitfire fighters. He spent a short period on the Eastern Front where he added nine victories to his tally. Oberfeldwebel Wurmheller was transferred back to the Channel front to serve with the Stabsstaffel of II./JG 2 in July 1941. In less than four weeks, Wurmheller claimed 13 Spitfires. On 4 September, Oberfeldwebel Wurmheller was awarded the Ritterkreuz for 31 victories. A further spell of instructing followed before a return to combat duty in May 1942. Assigned to 1./JG 2, Wurmheller gained 10 victories during May 1942. In June he claimed another 11 victories. His most successful day came during the Allied landings at Dieppe on 19 August 1942. Despite a crash-landing, during which he broke a leg and suffered concussion, Wurmheller claimed seven victories during the day. The feat earned Wurmheller a promotion to the rank of Leutnant and the award of the Eichenlaub (Nr 146), presented on 20 August 1942. His score stood at 60 victories.

Wolf Erich : 

Oberleutnant au Stab III./JG 2, il aurait exercé les fonctions de Gruppenadjudent. Il sera porté disparu en mission, au dessus de Christchurch Bay, le 29 octobre 1940.

Zeller Konrad : 

Né le 25 août 1941, Unteroffizier à la 7./JG 2 pendant Bataille d’Angleterre, il sera crédité de sa première victoire sur un Spitfire, le 26 août 1940. Il sera tué le 30 septembre 1940 dans une collision au décollage.

Zingerle Theodor :

  Né en 1917, il rejoint la 8./JG 2 avec le grade d’Unteroffizier.

 

 

Insignes JG2

1/JG2 3/JG2
2/JG2 7/JG2
8/JG2 9/JG2
10/NG2   Chasse de nuit 110 (Jabo) JG2
11/JG2 12/JG2

Quelques 109 du JG2  ou autres en 39-40

 

109  F et G